Procès des officiers pro-Gbagbo: perpétuité requise contre Séka Yapo

Le procureur militaire a requis la prison à perpétuité contre le commandant Anselme Séka Yapo, ancien aide de camp de Simone Gbagbo.
© AFP PHOTO/ SIA KAMBOU

En Côte d'Ivoire, c'était, lundi 3 août, l'heure des réquisitions et des plaidoiries dans le procès des officiers pro-Gbagbo. Huit militaires comparaissent. Parmi eux, le commandant Anselme Séka Yapo. Le procureur militaire a requis la prison à perpétuité contre cet ancien chef de la sécurité de Simone Gbagbo.

La plus lourde des peines, la prison à perpétuité, a été requise contre Anselme Séka Yapo. Pour le procureur militaire, l'ancien aide de camp de Simone Gbagbo est bien coupable de l'assassinat du chauffeur de Joël N'Guessan, l'ex-ministre et actuel porte-parole du parti au pouvoir.

Le qualifiant « de monstre » et « de tueur sanguinaire », le parquet a eu des mots très durs à l'encontre du prévenu. « Tant que ce monsieur sera en liberté, la Côte d'Ivoire ne sera pas en paix », a déclaré Ange Kessi, le procureur militaire.

La défense, elle, n'a jamais variée. L'accusé a plaidé non coupable. Pour ses avocats le doute est trop grand, les témoignages peu convaincants, les preuves trop faibles. Cela doit profiter à leur client. « Il n'a jamais pu être démontré la mort par balle du chauffeur », a notamment souligné l'un d'eux.

Aux côtés d'Anselme Séka Yapo, Jean-Noël Abéhi est poursuivi pour désertion. 15 ans ont été requis pour l'ancien commandant du plus grand camp de gendarmerie ivoirien sous Laurent Gbagbo. Enfin, le procureur militaire a demandé 36 mois de prison ferme pour les six autres prévenus. La défense, elle, a requis la relaxe pour tous les accusés. Le verdict est attendu ce mardi 4 août.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.