Jeux des îles: tension diplomatique entre la France et les Comores


© http://www.jeuxdesiles2015.re/

Les Comores ont pris la décision de quitter la 9ème édition des jeux des îles de l'Océan Indien, qui se tiennent sur l'île de La Réunion, après que les sportifs de l'île comorienne de Mayotte aient défilé lors de la cérémonie d'ouverture avec le drapeau français. Plusieurs incidents préalables ont motivé la décision de départ des autorités comoriennes. Et la tension ne s'apaise pas puisque les Comores ont rappelé pour consultation leur ambassadeur à Paris.

Avant même la cérémonie d'ouverture des Jeux, nombre de sportifs comoriens n'avaient pu faire le voyage : 30% des demandes de visas ont été rejetées par l'administration française. L'équipe comorienne féminine de football a même dû déclarer forfait dès son arrivée car les deux gardiennes de but n'avaient pu faire le voyage à La Réunion. La totalité des dossiers n'avaient pu être traitée et l'ambassade de France à Moroni avait signalé à trois jours du départ prévu qu'aucun dossier de sportifs comoriens n'avait été déposé.

Le défilé des Mahorais avec le drapeau tricolore n'a donc fait que craquer une corde déjà bien tendue. Dans la classe politique comorien on salue unanimement cette réaction du gouvernement. Certains membres de l'opposition ainsi que du gouvernement vont même jusqu'à suggérer que les Comores quittent la Commission de l'Océan Indien pour se tourner vers les organisations de l'Afrique de l'Est.

De son côté, Patrick Kanner, le ministre français des Sports reconnaît la violation de la charte mais trouve la réaction comorienne disproportionnée. Ce nouveau passage en force pourrait bien marquer le début d'une crise entre la France et les Comores qui ont rappelé leur ambassadeur en France pour consultation. Le représentant de la France aux Comores a lui été convoqué au ministère comorien des relations extérieures.

Pour mémoire Mayotte, île de l'archipel des Comores, devenue 101e département français en 2009, est toujours revendiquée par Moroni, ce qui constitue un différend territorial entre les deux pays depuis près de 40 ans : en 1974, lors d'un référendum sur l'indépendance de l'archipel comorien, Mayotte avait été la seule de quatre îles à voter pour son maintien dans l'ensemble français. Les Seychelles affichent leur solidarité avec le pays voisin en affrétant un avion pour ramener les athlètes comoriens ce soir ou demain au plus tard.