Gabon: l’affaire Maixent Accrombessi suscite l’indignation de l’opposition

Parlement gabonais à Libreville.
© Wikimedia

L'interpellation en France de Maixent Accrombessi suscite toujours autant de réactions. Le directeur de cabinet du président gabonais Ali Bongo Ondimba est rentré à Libreville et le porte-parole de la présidence a tenu une conférence de presse sur ce sujet. Du côté de l'opposition, les voix s'élèvent encore pour dénoncer le présumé détournement de fonds.

Nous souhaitons savoir si les faits, objet de sa garde à vue, ont un lien avec les questions de gouvernance.

Jean de Dieu Moukagni Iwangou
06-08-2015 - Par Antoine Cavaillé-Roux

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.