Le Niger à nouveau sinistré par les inondations après de fortes pluies

Le fleuve Niger est encore sorti de son lit.
© AFP PHOTO / OXFAM

Les fortes pluies de ces dernières semaines ont provoqué la mort de quatre personnes au Niger. Plus de 20 000 personnes sont touchées par les inondations et l'aide, sous forme de vivres, arrive peu à peu. Tous ont en mémoire les inondations de 2012 qui avaient laissé plus de 500.000 personnes sans abri.

Kati Kamn, responsable communication au Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires de Niamey, au Niger, fait le point sur les antennes de RFI :

« Les personnes sinistrées à cause de ces inondations étaient estimées à environ 20 000 au 12 août, selon les données du gouvernement du Niger. La région de Zinder est la plus touchée, avec plus 6 700 personnes sinistrées, soit environ 35 % de la population totale. L’aide humanitaire se poursuit sous le leadership du gouvernement. »

A Niamey, une montée des eaux de plus de 2 mètres en quelques jours
16-08-2015 - Par Moussa Kaka

« A ce jour, ajoute Kati Kamn, on peut dire que le gouvernement et les acteurs humanitaires ont apporté une assistance en vivres et en non-vivres aux populations sinistrées. Donc, l’aide se poursuit, l’assistance se poursuit, mais la situation évolue au jour le jour. On va ajuster la réponse au fur et à mesure que l’on a des données sur les besoins. »

A Niamey, le fleuve Niger est sorti de son lit initial en raison de la crue de plusieurs de ses affluents. Plusieurs familles ont abandonné leurs maisons sur les rives. « La mairie ne fait rien » se plaint un habitant. Tous craignent des conséquences similaires aux inondations de 2012, qui avaient fait plus de 100 morts et 500 000 personnes sans abris.