Republier
Guinée-Bissau

Guinée-Bissau: les partisans du Premier ministre déchu manifestent

L'ex-Premier ministre Simoes Domingos Pereira semble satisfait de la manifestation.
© RFI

Un peu plus d’un millier de Bissau-Guinéens ont manifesté, lundi, dans le calme, à Bissau, pour exiger la reconduction du Premier ministre destitué, alors que leur pays en était à son cinquième jour sans gouvernement. Le Premier ministre Domingos Simoes Pereira et le président José Mario Vaz sont tous deux membres du PAIGC, formation qui a conduit le pays à l’indépendance après onze ans de lutte armée contre le Portugal. M. Vaz préside le pays, mais c'est M. Pereira qui est le chef du parti.

Malgré les fortes pluies qui se sont abattues pendant de longues heures sur Bissau, plus d’un millier de partisans du Premier ministre destitué ont battu le pavé devant la permanence de leur parti PAIGC, située à un jet de pierre de la présidence. Des jeunes scandaient des propos favorables au Premier ministre déchu : « Le peuple est avec toi », clamaient-ils

« Comme vous le voyez de vous-mêmes, malgré les fortes pluies, il y a eu une marée humaine, a déclaré Domingos Simoes Pereira, visiblement satisfait de cette démonstration de force. Elle exprime la volonté populaire. Je suis sûr que les institutions de la République vont l’entendre. Qui peut arrêter la volonté d’un peuple ? C’est le peuple qui s’exprime aujourd’hui ; nous sommes obligés de respecter cette volonté populaire. »

Crise de confiance

Le Premier ministre Simoes Domingos Pereira a pris ses fonctions un mois seulement après l’investiture du président José Mario Vaz. Celui-ci s'en est séparé 14 mois plus tard, arguant d'une « crise de confiance au sommet de l'Etat » nuisant au « bon fonctionnement des institutions ».

Depuis 17 ans, en Guinée-Bissau, aucun gouvernement ou président n’a terminé son mandat. Ils ont été soit renversés par un coup d’Etat, soit tués.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.