Republier
Guinée-Bissau

Guinée-Bissau: le Parlement demande le départ du Premier ministre

La récente nomination de Baciro Dja au poste de Premier ministre de Guinée-Bissau est contestée par les députés du pays.
© AFP PHOTO / SIA KAMBOU

Les députés de Guinée-Bissau ont adopté lundi 24 août une résolution demandant le départ du nouveau Premier ministre par des moyens légaux, pour résoudre la crise politique née de la dissolution controversée du gouvernement par le chef de l'Etat. Le 12 août, le président José Mario Vaz avait limogé Domingos Simoes Pereira, en poste depuis 14 mois, en arguant d'une « crise de confiance au sommet de l'État ». Jeudi, il a nommé Baciro Dja, 39 ans, investi dans la foulée.

Après 12h de débats intenses à l'Assemblée nationale, la résolution a été votée par 75 des 79 députés présents dans l’hémicycle, sur les 102 que compte le Parlement bissau-guinéen. Les députés ont exprimé leur « désaccord avec la nomination du Premier ministre Baciro Dja », décidée la semaine dernière par le président José Mario Vaz.

Califa Seidi est le leader du groupe parlementaire PAIGC : « Nous désavouons le décret N°6/2015 qui ne respecte pas l’esprit et les dispositions de la Constitution de la République. Nous demandons de destituer le Premier ministre que le Président a nommé par décret N°6/2015 et de nommer un autre Premier ministre choisi par le PAIGC. »

Les députés ont décidé de tenter des actions pacifiques en vue de la destitution du nouveau Premier ministre. Et de demander au PAIGC, vainqueur des dernières élections législatives, de proposer un Premier ministre.

« Avec l’approbation de la résolution annulant le décret N°6/2015, je crois que toutes les formalités et toutes les occasions ont été remplies pour que le Président revienne sur sa décision », a estimé l’ancien Premier ministre Domingos Simoes Pereira.

En cas de désaccord, l'Assemblée portera l’affaire devant la Cour suprême, la plus haute institution juridique du pays, pour trancher. C’est le dernier recours que les députés pensent utiliser quand toutes les voies seront bouchées.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.