Gabon: l'opposition organise ses assises démocratiques

Marc Ona Essangui, président du Comité d'organisation des assises démocratiques.
© ogooueinfos.com

Du 24 au 26 août, une rencontre autour de la problématique de la gouvernance démocratique est organisée au Gabon. Ces assises nationales de la société civile gabonaise visent en substance à réfléchir à une possible alternance dans le pays, face à un parti au pouvoir depuis plus de 50 ans.

« L’alternance est possible au Gabon, elle est même déjà en route. » Comme cet activiste, plusieurs autres Gabonais participent à ces assises nationales pour réfléchir aux voies et aux moyens de parvenir à un changement démocratique au sommet de l'Etat.

Albert Ondo Ossa, professeur d'économie et ancien candidat à l'élection présidentielle de 2009, préside ces assises : « Le but ultime de ces assises est de trouver la meilleure voie pour parvenir à résorber la crise, ce qui passe nécessairement par l’alternance au sommet de l’Etat à l’occasion des prochaines élections. »

La rencontre débouchera sur des recommandations que Marc Ona Essangui, président du Comité d'organisation, souhaite vulgariser dans tout le pays pour susciter une mobilisation générale : « Il faudrait que nous fassions le tour de notre province pour que toute la population ait le même niveau d’information. »

Pour réussir son challenge, la société civile libre du Gabon a fait venir des membres du mouvement burkinabè, le Balai citoyen. Mathias Ollo Kambou a partagé l'expérience de la révolution au Burkina Faso : « Nous voyons la dynamique ici, qui est de bouter le régime, nous pensons que nous pouvons beaucoup donner ici. » Vilipendé durant ces assises, le pouvoir n'a pas tenté d'empêcher le bon déroulement des travaux.