Au Nigeria, l'arrestation de cadres de Boko Haram

Une carcasse de voiture à Maiduguri (Etat de Borno) après une attaque suicide attribuée à Boko Haram, le 31 juillet 2015.
© AFP PHOTO/STRINGER

L'agence nigériane de renseignement a annoncé dimanche 30 août l'arrestation d'hommes soupçonnés d'être de hauts responsables de Boko Haram, dont un des principaux commandants du groupe islamiste, qui seraient liés à plusieurs attentats suicides à travers le pays.

Usman Shuiabu, alias Money, a reconnu être le chef d'une cellule chargée d'exécuter des attaques suicides. Il coordonnait une équipe de neuf personnes. Quatre membres de son groupe ont été utilisés comme kamikazes. Ahmed, alias Abubakar, lui était responsable de la confection des engins explosifs. Au total, 21 personnes ont été arrêtées, dont 12 dans l'Etat de Lagos et les autres dans les Etats de Kano, du Plateau, d'Enugu et de Gombe. Les interpellations ont été réalisées entre le 8 juillet et le 25 août dernier.

Selon les renseignements nigérians, ces terroristes présumés seraient pour certains impliqués dans des attentats suicides, notamment à Potiskum, Kano, Zaria et Jos. Les services secrets nigérians déclarent avoir contrecarré des opérations kamikazes sur Lagos. Le département de la sécurité d'Etat souligne l'afflux soudain à Lagos de membres de la branche ouest africaine de l'Etat islamique.

A quelques jours du déploiement de la force d'intervention conjointe multinationale, cette annonce faite par les services de défense confirmerait une chose : la menace terroriste est bien réelle dans l'ensemble du Nigeria.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.