Un journal publie une liste de jihadistes tunisiens morts en Syrie

Selon le ministère de l'Intérieur, les jihadistes tunisiens seraient 3 000 en Syrie et en Irak.
© Mazen Abu Mahmoud/Shaam News Network/Handout via Reuters

Le quotidien public Essahafa a publié dimanche une liste d'une centaine de combattants tunisiens morts en Syrie, accompagnée de leurs photos. Une première. Le journal explique qu'ils avaient rejoint les rangs du groupe Etat islamique ou encore du Front al-Nosra, la branche syrienne d'al-Qaïda. Et annonce qu'il publiera prochainement des révélations sur les Tunisiens de retour du jihad.

« Des morts et des tueurs qui ont combattu sous différentes bannières terroristes ». Voilà comment le journal Essahafa présentait dimanche en Une les photos de Tunisiens décédés en Syrie. La liste de 122 noms est accompagnée des circonstances de leur mort, la plupart dans des combats contre l'armée syrienne entre 2012 et 2013. Mais l'article ne précise pas quelles sont ses sources ni comment ces informations ont pu être vérifiées.

Il n'existe pas de bilan officiel malgré la réouverture cet été des relations diplomatiques entre la Tunisie et la Syrie rompues en 2012. Joint par téléphone, le porte-parole du ministère de l'Intérieur ne communiquait aucun chiffre sur le nombre de Tunisiens morts en Irak et en Syrie. L'Association de sauvetage des Tunisiens bloqués à l'étranger en a identifié plus de 200. Des cas vérifiés, mais leur nombre serait bien plus élevé, estime son président Mohamed Iqbal Ben Rejeb qui regrette le manque de coopération des autorités.

La Tunisie est pourtant le premier exportateur de jihadistes. Ils seraient 3 000 en Syrie et en Irak, selon le ministère de l'Intérieur. Un rapport de l'ONU les estime, lui, à 5 500 dans toute la région.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.