Présidentielle au Burkina: 14 candidats sans ex-ministres de Compaoré

Parmi les candidats à la présidentielle, Zéphirin Diabré, chef de file de l'opposition sous Compaoré. Ici, lors de son dépôt de candidature en août 2015.
© RFI/Yaya Boudani

Au Burkina Faso, la liste définitive des candidats pour la prochaine présidentielle est connue. 14 candidats sur les 22 du départ iront à la conquête du fauteuil abandonné par l'ancien président Blaise Compaoré. Le Conseil constitutionnel a invalidé les candidatures des anciens ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré, en application du nouveau code électoral et suite aux recours déposés contre leurs candidatures.

Sur les quatorze candidats, il y a les habitués de la course à la présidentielle : Benewendé Sankara, le candidat des sankaristes et Ram Ouedraogo des écologistes du Burkina. Les anciens opposants à la modification de la Constitution : Ablassé Ouedraogo du Faso Autrement, Zephirin Diabré de l'Union pour le progrès et le changement, Roch Marc Christian Kaboré du Mouvement du peuple pour le progrès, Saran Sereme du Parti pour le développement et le changement sont également sur la ligne de départ.

Les grands absents à ces élections sont tous issus de l'ancienne majorité présidentielle. Le général Djibrill Bassolé, ancien chef de la diplomatie burkinabè et le colonel Yacouba Ouedraogo, ex-ministre des sports. Ces deux anciens ministres sont tombés sous le coup de l'article 135 du nouveau code électoral. Cet article exclut des prochaines élections tous ceux qui ont soutenu le projet de modification de la Constitution qui devait permettre à Blaise Compaoré de briguer un autre mandat.

C'est la première fois, depuis le retour à l'ordre constitutionnel en 1991, qu'il y a autant de candidats à une présidentielle au Burkina Faso et sans Blaise Compaoré.

La liste des 14 candidats à l'élection présidentielle :

- Ram Ouédraogo (RDEBF)
- Ablassé Ouédraogo (Faso Autrement)
- Zéphirin Diabré (UPC)
- Victorien Tougouma (MAP)
- Tahirou Barry (PAREN)
- Roch Marc Christian Kaboré (MPP)
- Jean-Baptiste Natama (indépendant)
- Saran Sérémé (PDC)
- François Toé (candidate indépendante)
- Issaka Zampaligré (candidat indépendant)
- Adama Kanazoé (AJIR)
- Bénéwendé S. Sankara (UNIR/PS)
- Boukaré Ouédraogo (candidat indépendant)
- Salvador Yaméogo (RDF)