Afrique du Sud: Benedict Daswa béatifié en présence de 30000 fidèles

La cérémonie de béatification de Benedict Daswa a réuni plus de 30000 personnes dans le district de Thohoyandou.
© AFP PHOTO/MARCO LONGARI

L’Eglise catholique a béatifié pour la première fois ce dimanche 13 septembre un Sud-Africain : Benedict Daswa, mort en martyr pour avoir dénoncé les superstitions au sein de sa communauté. En 1989, de violents orages s’abattent sur la région de Thohoyandou, et la foudre détruit plusieurs maisons. Les villageois décident alors de consulter un Sangoma, un guérisseur traditionnel, pour trouver le responsable, mais Benedict Daswa s’oppose à cette démarche au nom de sa foi catholique. Quelques semaines plus tard, le 2 février 1990, il est lapidé puis battu à mort par les villageois. La cérémonie de béatification a eu lieu ce dimanche dans la matinée dans le district de Thohoyandou, dans la province du Limpopo, dans le nord du pays.

Comme le veut la tradition, c’est le cardinal Angelo Amato, qui a célébré la messe, il a insisté sur la vie pieuse de Benedict Daswa, et son opposition à la sorcellerie et aux rituels magiques. Un exemple pour toute l’Afrique, selon le cardinal.

Reportage
13-09-2015

→ À (RE)LIRE : Afrique du Sud: Benedict Daswa, un opposant à la sorcellerie béatifié

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.