Maroc: la société civile se dit de plus en plus victime de répression

Manifestation en faveur du respect des droits de l'homme à Rabat en novembre dernier.
© Reuters

La société civile marocaine dénonce un climat de répression de plus en plus fort au Maroc. L'universitaire marocain Maâti Monjib, président de l'association Freedom Now, se dit aujourd'hui lui-même recherché par la police de son pays pour « atteinte à la sécurité de l'Etat », une nouvelle forme de pression suite aux menaces de mort déjà reçues par l'universitaire ces dernières semaines.

« La police m’a appelé au téléphone pour que je me présente dans leurs locaux pour interrogatoire et mes avocats m’ont donc conseillé de ne pas y aller sans qu’il y ait de convocation écrite qui respecte les formes de la loi, raconte Maâti Monjib au micro de RFI. Donc je suis, si vous voulez, recherché. »

Très actifs dans le domaine de la société civile, Freedom Now organise des formations pour journalistes, « pour faire une investigation via les portables par exemple. Tout ça, eux, ils croient que c’est dangereux pour l’Etat. Donc toutes nos activités depuis le mois de septembre, qui visaient à former des journalistes dans le multimédia, ont été interdites. Aussi, j’ai subi des pressions parce que je venais de publier un article démasquant les méthodes de la police. C’est une politique répressive, on ne peut pas contrôler la classe politique marocaine et les opposants de cette façon-là. »

Ainsi, dans le rapport de Freedom Now, ces méthodes ont été condamnées. Et Maâti Monjib de conclure : « Ils se vengent donc de Freedom Now, en me poursuivant pour atteinte à la sécurité de l’Etat. »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.