Afrique du Sud: le général Nyamwasa conserve son statut de réfugié

Le général Nyamwasa a obtenu le statut de réfugié après avoir été victime d'une tentative d'assassinat à Johannesburg il y a 5 ans.
© AFP PHOTO / ALEXANDER JOE

L'ancien chef d'état-major de l'armée rwandaise, le général Kayumba Nyamwasa restera en Afrique du Sud. Un tribunal de Pretoria a rejeté mardi une demande pour que son statut de réfugié soit révoqué. La demande en appel avait été déposée par plusieurs organisations sud-africaines des droits de l'homme. Elles estiment que Pretoria n'aurait pas dû lui accorder l'asile en raison de son passé.

Les organisations des droits de l'homme qui ont fait appel sont déçues. Selon elles, le général Kayumba Nyamwasa n'aurait jamais dû obtenir un statut de réfugié en Afrique du Sud, puisqu'il est sous le coup de plusieurs mandats d'arrêt.

L'ancien chef d'état-major de l'armée rwandaise est accusé entre autres de crimes de guerre. Il est recherché par la France, l'Espagne et le Rwanda, notamment dans le cadre de l'enquête sur l'attentat contre l'avion du président Juvénal Habyarimana en 1994. Pour Angela Mudukuti, du Centre de règlement des contentieux d'Afrique australe, le général Nyamwasa ne remplit pas les conditions pour obtenir le statut de réfugié.

« La loi sur la protection des réfugiés est très claire, vous n'êtes pas éligible si vous avez été impliqué dans des crimes de guerre. Peut-être que vous êtes éligible pour d'autres formes de protection ou un autre statut en Afrique du Sud. C'est aux autorités de décider. Mais le statut de réfugié est réservé aux personnes vulnérables et ceux qui sont accusés ou sont impliqués dans des crimes de guerre n'en font pas partie. »

Le général Nyamwasa a obtenu le statut de réfugié après avoir été victime d'une tentative d'assassinat à Johannesburg il y a 5 ans. Une tentative commanditée, selon lui, par le gouvernement rwandais, avec lequel il s'est brouillé. En tout cas, le Centre de règlement des contentieux estime que cette décision est une insulte aux droits d'asile et a décidé de faire appel.

 → A (RE)LIRE : Quatre condamnés dans la tentative de meurtre de Kayumba Nyamwasa

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.