RDC: l’ONU réclame la libération des militants de Filimbi

Patrouille de la Monusco en RDC, avril 2015.
© Photo MONUSCO/Abel Kavanagh

Les Nations unies en RDC réclament la libération de Fred Bauma et Yves Makwambala « en l'absence de preuve ». Les deux activistes du mouvement citoyen Filimbi ont été arrêtés, il y a 6 mois, après avoir participé à une conférence de presse avec des mouvements citoyens sénégalais et burkinabè et sont poursuivis pour atteinte à la sûreté de l'Etat. Jusqu'à présent, aucune preuve n'a été apportée hormis la confession des deux hommes que leur avocat a tenté deux fois en vain de faire rejeter pour avoir été obtenue sous la contrainte, souligne un responsable onusien.

Les cas de Yves Makwambala et de Fred Bauma seront très importants pour faire une évaluation de l’indépendance de la justice. Il faut voir si elle est vraiment indépendante ou s’il y a une corruption politique qui va affecter la décision. Et nous regardons le cas concret des activistes de Filimbi comme emblématique parce qu’ils sont des activistes de la société civile. La société civile a joué un rôle très important dans la crédibilité du processus électoral à l’avenir. Et toute restriction des activités des sociétés civiles a un impact direct sur la crédibilité du processus électoral.
José Maria Aranaz
16-09-2015 - Par Laura Martel