Gabon: une nomination qui ne passe toujours pas dans l'opposition

Au Gabon, le chef de l’Etat Ali Bongo a remanié son gouvernement et a sorti le grand jeu en recrutant le président en exercice de l'opposition radicale, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou.
© PHOTO/POOL/BART MAAT

Nouveau rebondissement au Gabon concernant la nomination du nouveau ministre de l'Agriculture, un ministre issu des rangs de l'opposition. Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, président du Front uni de l'opposition pour l'alternance, a refusé le ministère mais dans son parti, on pense quand même qu'il s'est passé quelque chose d'étrange. Les membres du Front l'ont convoqué à une réunion de clarification mais il n'est pas venu.

Ambiance délétère au siège du Front, la branche radicale de l'opposition gabonaise. Les membres qui viennent de terminer une réunion à huis clos sont déçus par l'absence de leur président. Ils souhaitaient vraiment entendre Jean de Dieu Moukagni-Iwangou sur les dessous de sa nomination au poste de ministre d'Etat chargé de l'agriculture.

Philibert Andjembé, premier vice-président du Front : « Il faut qu’il se présente et s’explique puisqu’il y a beaucoup de zones d’ombre et de confusion dans ce qui se passe. Les statuts du Front interdisent toute négociation avec l’adversaire politique. »

Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, que RFI a rencontré à son domicile, a rappelé qu'il a catégoriquement refusé d'entrer au gouvernement. Il est d'ailleurs surpris par l'attitude de ses camarades : « Je découvre avec vous que j’ai été convoqué mais aucun support opposable ne peut m’être opposé. » Ses amis l'accusent d’avoir négocié avec l’ennemi. « Je n’ai pas négocié avec l’ennemi. Le pouvoir en place pense que pour surnager de ses échecs patents, je pouvais venir contribuer à son action. La réponse évidente étaitt non. Et je constate que cette décision ne plait pas à tout le monde. » Une autre réunion statutaire du Front est prévue ce vendredi 18 septembre. Jean de Dieu Moukagni-Iwangou annonce qu'il sera présent.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.