[En images] Coup d’Etat au Burkina Faso: Ouagadougou sous haute tension

Des habitants de Ouagadougou ont installé des barrages dans les rues de la capitale après l'annonce du coup d'Etat, ce jeudi 17 septembre.
© AFP PHOTO / AHMED OUOBA

Après avoir arrêté le président Michel Kafando et le Premier ministre Isaac Zida, mardi, les militaires du Régiment de sécurité présidentiel (RSP), ont annoncé avoir démis le chef de l’Etat burkinabè et le gouvernement et dissous toutes les institutions de la transition. Le général Diendéré, à la tête du putsch, assure que l’ancien président Blaise Compaoré n’a rien à voir dans ces événements. Dans les rues de la capitale, où un couvre-feu doit être instauré à partir de 19 h TU, la tension est à son comble.

Ce diaporama n'est visible que si vous consultez cet article sur votre ordinateur ou sur les applications RFI. Si vous êtes sur site mobile, vous pouvez télécharger les applications pour Android ou iOS en fonction de votre système d'exploitation.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.