Procès Hissène Habré: un juge belge à la barre

L'ex-président tchadien Hissène Habré, le 15 septembre 2015 à Dakar.
© AFP PHOTO SEYLLOU

Le procès de l'ex-président tchadien se tient à Dakar depuis quinze jours mais il aurait pu avoir lieu en Belgique si le Sénégal avait accepté l'extradition de l'accusé. Au début des années 2000, une vingtaine de victimes belges d'origine tchadiennes avaient déposé plainte contre Hissène Habré. L’enquête est menée par le juge Daniel Fransen. C’est lui qui a été auditionné jeudi par les Chambres extraordinaires.

Le ton a radicalement changé ce jeudi. Après des témoins qui chargeaient le prévenu ces derniers jours, le juge Daniel Fransen a, au contraire, cherché la neutralité et un respect de la présomption d'innocence en rappelant par exemple que « la tâche d’un juge d’instruction est d’instruire à charge et à décharge. »

Une référence très claire aux critiques d'Hissène Habré qui estime que toute l'enquête a été faite à charge. Le juge Fransen a enquêté durant cinq ans et s'est rendu au Tchad en 2002 pour auditionner des témoins. Question du procureur : « Avez-vous observé que Hissène Habré suivait directement les interrogatoires ? » Le juge belge montre l’audition d’une certaine Mme Khadija « qui dit : "Après huit jours, Hissène Habré est venu en personne à la DDS à 3h du matin. Il m’a braqué une lampe torche dans les yeux et m’a dit que si je ne disais pas la vérité tout de suite, ce serait la fin de ma vie". »

Les avocats commis d'office qui défendent Hissène Habré estiment que ces témoignages ne sont pas des preuves. Le témoin ne se laisse pas malmener. « Est-ce que ça ne vous gêne pas qu’on soit encore à discuter d’indices ? » Demande un des avocats commis d’office. « Non, répond le juge Fransen, parce que ce n’est pas moi qui vais dire ce sont des preuves ou non. Je suis là pour vous apporter des éléments de fait. »

Visiblement satisfait de cette audition, le président de la cour a renvoyé le témoin à ses occupations. Hissène Habré a lui bouclé son neuvième jour de silence.