Madagascar: le parti au pouvoir en tête des élections communales

Le parti du président arrive en tête de ces élections locales, ce qui devrait lui assurer une majorité au Sénat. Ici, Hery Rajaonarimampianina lors de son investiture en janvier 2014.
© Photo RFI : Bilal Tarabey

Les tribunaux des différentes provinces ont annoncé les résultats définitifs des élections communales du 31 juillet à Madagascar. Peu de changements par rapport aux résultats provisoires déjà annoncés : le parti au pouvoir, le HVM, remporte plus de la moitié des communes et le clan Ravalomanana s'impose dans la capitale. Près de 1 800 requêtes avaient été déposées auprès de la justice. Elles ont presque toutes été rejetées.

Selon les informations émanant du Conseil d'Etat, seules douze communes sur les 1 600 voient leurs résultats annulés et devront organiser de nouvelles élections. La plupart des plaintes pour fraudes n'ont donc pas été retenues par les tribunaux administratifs.

Même si l'on n'a pas encore de chiffres précis sur les résultats au niveau national, les tendances se confirment : le HVM, le parti au pouvoir, arrive en tête. Il remporte plus de la moitié des communes. La plupart sont dans les zones rurales qui traditionnellement suivent le pouvoir central.

En deuxième position vient le TIM, le parti de l'ancien président Marc Ravalomanana. Il remporte environ 200 communes, surtout dans la capitale et sa région. A Antananarivo, la victoire de Lalao Ravalomanana est confirmée avec 55,9 % des voix.

Le Mapar, de l'ancien président de transition Andry Rajoelina, arrive troisième. Mais il remporte plusieurs villes de province : Tamatave, Majunga, Diego Suarez. Fianarantsoa lui échappe au profit du HVM pour seulement 78 voix d'écart.

Le président Hery Rajaonarimampianina devrait donc avoir une majorité au Sénat. C'était l'un des enjeux de ces élections car les maires et les conseillers municipaux élisent ensuite deux tiers des sénateurs. Le dernier tiers est nommé par le président.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.