Des cas de chikungunya dans le sud-est du Sénégal

Le chikungunya est une maladie infectieuse et virale qui se transmet à l’homme par un moustique.
© Reuters/Ricardo Rojas

Une vingtaine de cas de chikungunya sont apparus il y a quelques semaines dans la zone aurifère du sud-est du Sénégal auprès de travailleurs miniers.

Le chikungunya, qui est une maladie infectieuse et virale se transmettant à l’homme par un moustique, a été rapidement prise en charge, comme l’explique le docteur Moussa Ndiaye, infectiologue à Dakar au Sénégal :

« Le chikungunya est une maladie dont le diagnostic ne se fait que par le laboratoire. Les prélèvements ont été effectués et analysés par l’Institut Pasteur de Dakar. Les cas ont été uniquement isolés au niveau de la zone aurifère, la région de Kédougou. C’est la seule zone du Sénégal où les cas ont été notifiés pour l’instant. »

Cette maladie virale n’est pas mortelle, mais jusqu’à présent, aucun vaccin n’a été trouvé.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.