L'Institut de la Francophonie pour l'éducation s'installe à Dakar

La secrétaire générale de la Francophonie Michaëlle Jean et le président sénégalais Macky Sall, à Dakar le 5 octobre.
© AFP PHOTO / SEYLLOU

La création de l'Institut de la Francophonie pour l'éducation et la formation a été décidée lors du dernier sommet de la Francophonie. Ce centre sera donc basé à Dakar. La secrétaire générale de la Francophonie Michaëlle Jean en a détaillé les objectifs lundi 5 octobre en présence de Macky Sall.

Pratiquement un an après le 15e sommet de la Francophonie de Dakar qui l'a désignée Secrétaire générale de l'institution, la Canadienne Michaëlle Jean est de retour dans la capitale sénégalaise. Elle a lancé lundi 5 octobre aux côtés du président Macky Sall l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation.

En partenariat avec d'autres institutions existantes de la Francophonie, l’Ifef sera à la fois un laboratoire d'idées et un centre de formation et d'expertise technique pour renforcer les politiques éducatives.

« Nous voulons un centre d'excellence »

« Nous savons ce que nous voulons. Nous voulons un centre d'excellence. Un laboratoire innovant, un espace de recherche qui rassemblent toute l'expertise disponible au sein de l'espace francophone en matière d'éducation, de formation professionnelle et technique. Nous savons ce que nous visons : former sur dix ans de manière qualitative plus de 100 000 enseignantes et enseignants, formatrices et formateurs, et cadres éducatifs performants », a déclaré Michaëlle Jean.

L'Institut sera construit dans la future Cité du savoir au pôle urbain de Diamnadio. Les enjeux sont de taille : dans le monde, seul un tiers des pays ont atteint en 2015 l’ensemble des objectifs fixés en 2000 en matière d’éducation pour tous.