Republier
Tchad Niger

Tchad: 11 soldats morts et 13 blessés dans une attaque de Boko Haram

Les abords du Lac Tchad font régulièrement l'objet d'attaques des ex-Boko Haram.
© The Asahi Shimbun via Getty Images

L'organisation Etat islamique en Afrique de l'Ouest, ex-Boko Haram, a frappé une nouvelle fois le Tchad dans la nuit de lundi à mardi. Un commando a attaqué l'armée tchadienne sur le lac Tchad juste avant l'aube, infligeant des pertes importantes dans les rangs de soldats, avant d'être finalement repoussé.

L'attaque a eu lieu précisément à 3h40, dans la nuit de lundi à mardi. C'est une position avancée de l'armée tchadienne à Lithie, près de la localité de Kaïga Ngouboua, qui a été visée par un commando identifié comme étant issu des jihadistes de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest, les ex-Boko Haram.

La position attaquée ne se trouve qu'à deux kilomètres de la frontière du Nigeria, dans une zone où la multitude d'îles et d'îlots, et une végétation dense aux abords du lac facilitent les manœuvres discrètes. Le bilan est lourd dans les rangs de l'armée : 11 morts et 13 blessés, selon une source sécuritaire tchadienne. Du côté des assaillants, de nombreux morts également : 37, selon la même source. L'armée tchadienne affirme avoir « mis l'ennemi en déroute » et « récupéré un important lot de matériel », avant d'engager son « droit de poursuite » à l'intérieur du territoire nigérian.

C'est souvent dans ce secteur difficilement contrôlable, frontalier du Nigeria, du Niger et du Cameroun, que les ex-Boko Haram mènent des opérations meurtrières au Tchad. Attaques suicides ou raids éclair contre des villages ou des postes militaires tchadiens se sont multipliés cette année malgré le renforcement du dispositif militaire dans la région. La dernière attaque en date a d'ailleurs eu lieu le 26 août, devant le poste militaire de Kaïga Ngouboua. Deux kamikazes s'étaient fait exploser devant le portail, faute d'avoir pu entrer dans le campement.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.