[Spécial Guinée] La mission de l’UE espère une élection apaisée

Opération de vote à Conakry en 2010.
© AFP

Malgré les critiques répétées des opposants, la Commission électorale se dit confiante à propos de l'organisation de l’élection présidentielle, assurant que le scrutin aura bien lieu à la date prévue. Plusieurs organisations ont commencé à déployer leurs observateurs. C'est le cas de l’Union africaine, la Cédéao ou encore l’Union européenne, dont le chef de mission dit espérer que l'élection se tiendra bien dimanche prochain.

Nous sommes prêts pour une élection dimanche. Si les autorités en charge décidaient que, pour une raison ou pour une autre, report il devrait y avoir, nous resterons prêts pour une nouvelle échéance.
Frank Engel
08-10-2015 - Par Guillaume Thibault

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.