Republier
RCA

RCA: le président de l'Autorité nationale des élections démissionne

En Centrafrique, Dieudonné Kombo Yaya, le résident de l'Autorité nationale des élections, a officiellement claqué la porte de l'instance ce 9 octobre.
© AFP PHOTO/EDOUARD DROPSY

Dieudonné Kombo-Yaya, le président de l'Autorité nationale des élections, a officiellement claqué la porte de l'instance ce 9 octobre. Il dénonce la pression des autorités de transition et des partenaires internationaux pour organiser les élections, ou en tout cas les faire démarrer, avant la fin décembre. Cette démission aura-t-elle des conséquences sur le processus électoral ?

Faut-il y voir une coïncidence ? Vendredi matin en tout cas, alors que le président de l'Autorité nationale des élections (ANE), Dieudonné Kombo-Yaya, remettait officiellement sa démission, les membres de l'institution assistaient à une prestation de serment, celle de leur nouveau collègue, nommé pour remplacer l'ancien vice-président, Godefroy Mokamanédé, qui avait quitté l'ANE il y a un mois et demi. Car la procédure de remplacement de l’un des sept membres de l'Autorité demande du temps. Dieudonné Kombo-Yaya ne sera donc pas remplacé tout de suite.

Mais son départ n'aura, au plan technique, aucune incidence sur le processus électoral. « L'Autorité nationale des élections peut continuer de travailler normalement », commente l'un de ses membres.  Ce samedi 10 octobre comme prévu, l'ANE participera donc à une réunion avec les représentants des différentes institutions de la transition pour examiner le projet de nouveau calendrier qui pourrait être officialisé dans la foulée.

D'où le ton confiant du communiqué publié par les partenaires internationaux de la Centrafrique. Le G8-RCA « prend acte » de la démission du président de l'ANE, mais encourage tous les acteurs à poursuivre le processus électoral et dit sa satisfaction de voir 1,8 million de Centrafricains inscrits sur les listes.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.