Côte d'Ivoire: une caravane pour des élections apaisées

A Cocody, des gens passent devant une affiche «élection finie, restons unis», le 15 octobre 2015.
© AFP PHOTO / SIA KAMBOU

A l’approche des élections, les jeunes veulent prendre une part active au scrutin sans retomber dans la violence. A Cocody, le réseau des jeunes pour l'avenir de la Côte d'Ivoire a lancé une caravane de sensibilisation pour des élections apaisées en présence de centaines de jeunes.

La forte pluie qui s'est abattue samedi sur Abidjan n'a pas découragé les jeunes de tous bords politiques à venir célébrer la paix en cette période électorale.

La caravane pour des élections apaisées qui s'est tenue veut amener les jeunes à observer un comportement responsable pendant le scrutin.

Felix Ehui, président du réseau des jeunes pour l'avenir de la Côte d'Ivoire, ne veut pas que les incidents de 2011 se répètent. « Au soir du 25 octobre la Côte d’Ivoire doit sortir grandie de ces élections, pour dire que cette crise nous a servi de leçon et que plus jamais un ivoirien ira tirer sur un autre ivoirien, que plus jamais les jeunes descendront dans la rue pour casser, pour piller. C’est pas ça un jeune ivoirien. Un jeune ivoirien doit être responsable, respectueux et très ambitieux. »

Amara Bayoko est chauffeur de taxi. Pendant la crise, il a perdu son frère lors d'une marche de protestation à Yopougon. Aujourd'hui, il ne veut plus être utilisé pour servir les intérêts personnels des politiciens.

« Je suis venu lancer un message : rien ne peut nous faire avancer que la paix. Après ce qu’on a vu en 2010-2011, on est fatigués, on veut la paix pour progresser. Je suis prêt à pardonner, voilà pourquoi je suis là aujourd’hui », insiste-t-il.

La caravane qui a débuté dans la ville d'Abidjan se poursuivra à travers tout le pays.