Republier
Gabon

Gabon: mystérieuse fermeture de la banque de La Poste

Un bureau de La Poste gabonaise à Libreville.
© AFP PHOTO/MARTIN VAN DER BELEN

Au Gabon, la banque de La Poste annonce qu'elle va rouvrir jeudi prochain. Mais ce lundi, les guichets étaient fermés. Les clients ont trouvé porte close sans qu'aucune information ne soit donnée.

Adossée contre un mur, cette jeune femme n’a aucune présence. Son regard fixé sur la grille fermée de sa banque ne dissimule pas son désarroi : « J’ai perdu ma mère, il faudrait que je retourne à l’agence pour faire les funérailles de ma mère. Je fais comment ? Qu’est-ce que je dois faire ? Mon Dieu. »

La plupart des clients qui font la queue devant la banque hermétiquement fermée ont fait le tour des agences de Libreville avant d’échouer ici : « Quand j’arrive à la poste centrale, les bureaux sont fermés. Il n’y a pas d’information », témoigne un homme. Un autre client insiste sur l’urgence de ses besoins : « Je suis malade, j’ai mal aux pieds. Je suis blessé. Donc je suis obligé de supporter. Ils ne disent pas : " Attendez, il n’y a pas d’argent. " Ils ne parlent pas et les gens sont là, debout depuis le matin. »

Même s’il n’y a pas de débordement, les clients craignent cependant que leur banque tombe en faillite avec leur épargne. Dans le passé, la Banque populaire et la BNCR ont fermé sans rembourser l’argent des clients : « Peut-être que dans les jours à venir, ça ne va pas tarder. Je préfère retirer mon compte de la poste. Je n’ai plus confiance du tout. Moi, je veux retirer mon compte ou le fermer, même le résilier. On préfère même garder notre argent dans nos coffres à la maison. »

La Poste est l’unique banque présente dans tout le pays. En 2007, l’Etat y avait injecté 24 milliards de francs CFA. La confiance était revenue, mais depuis une semaine, c’est le grand désamour. Le nouveau PDG nommé vendredi a du pain sur la planche pour convaincre les clients de ne pas clôturer leurs comptes.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.