Présidentielle au Burkina: le CDP soutiendra un des candidats en lice

La candidature du président du CDP, Eddie Komboïgo, a été invalidée, contraignant le parti à soutenir un autre candidat à la présidentielle.
© AFP PHOTO / AHMED OUOBA

Le Conseil constitutionnel a confirmé la liste des 14 candidats pour la présidentielle au Burkina Faso. Une élection qui sa se tenir sans un candidat de l'ancien parti au pouvoir. La candidature de Eddie Komboïgo avait été invalidé par le Conseil constitutionnel suite à l'application du nouveau code électoral adopté par l'assemblée intérimaire. Mais les partisans de l'ancien président Blaise Compaoré prendront part aux élections en soutenant l'un des candidats en lice.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), l'ancien parti au pouvoir qui a vu la candidature de son président invalidée, suite l'application du nouveau code électoral, prend acte de la confirmation des 14 candidats pour la présidentielle.

Boubacar Sanou est vice-président du CDP, chargé de la jeunesse. « Nous prenons acte de la promulgation de la liste des candidats à l’élection présidentielle par le Conseil constitutionnel. Nous allons soutenir un des candidats, par rapport à l’offre qu’il fera au peuple burkinabè. »

Les partisans de l'ancien président Blaise Compaoré, comptent prendre part aux prochaines législatives. Un processus de remplacement des candidatures invalidées sur les listes est en cours, selon Boubacar Sanou.

« Le bureau exécutif national a délibéré en ce sens. Et donc a donné mandat au secrétariat permanent pour procéder au remplacement des candidatures. Ce processus, nous l’avons entamé depuis le 16 septembre et nous allons le parachever avec notre bureau politique national de samedi prochain. Nous confirmons que nous prendrons part à ces législatives. »

Dans un communiqué, les Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) regrette n'avoir pas participé à la concertation initiée par le président de la transition pour le choix de la date du 29 novembre.