Déception aux Comores après la perte des Jeux des îles 2019

Moroni, capitale des Comores.
© Getty Images/altrendo travel

Après avoir annoncé en août dernier que les Comores organiseraient les Jeux des îles de l'océan Indien de 2019, le Conseil international des Jeux a finalement décidé, mardi, de les attribuer à l'île Maurice. Explications.

L'archipel des Comores ne sera pas prêt pour organiser la 10e édition des Jeux des îles de l'océan Indien : c'est ainsi que le Conseil International des Jeux explique sa décision. Il aurait d'ailleurs souligné l'absence de tout membre du gouvernement, en particulier du ministère des Sports, à la session extraordinaire tenue ce mardi 20 octobre à Saint-Denis de la Réunion. Malgré les engagements pris par la partie comorienne, le CIJ ne croit donc pas que les infrastructures seront prêtes à temps pour accueillir convenablement les Jeux des îles en 2019.

Pour rappel, la dernière édition des Jeux des îles, en août dernier, avait vu les athlètes comoriens quitter la compétition dès la cérémonie d'ouverture car les sportifs de l'île de Mayotte avaient défilé avec le drapeau français contrevenant ainsi à la Charte des Jeux. Cela aurait été inenvisageable aux Comores.

Les officiels comoriens outrés

Un vote du Conseil a finalement désigné l'île Maurice comme hôte de la 10e édition. Hamada Madi Boléro, le directeur de cabinet chargé de la défense s’est dit « outré par l'humiliation » faite au peuple comorien. Ben Ali, le président du Comité olympique sportif international comorien, estime quant à lui difficile de participer à des Jeux où les Comores subissent des affronts à répétitions.