Elections en Tanzanie: affluence à Dar es Salaam

Début des opérations de comptage des voix dans un bureau de vote de Dar es Salaam, le 25 octobre 2015.
© AFP/DANIEL HAYDUK

Les Tanzaniens ont voté ce dimanche. Une élection présidentielle à un seul tour qui donne lieu à un duel entre le candidat du parti au pouvoir John Magufuli, et l'ancien Premier ministre Edward Lowasa, passé récemment dans l'opposition. Le scrutin est couplé avec des législatives et des municipales. Il n'y a pas encore de chiffre de participation mais à Dar es Salaam, elle semble importante comme a pu le constater sur place RFI. Reportage.

Beaucoup de Tanzaniens ont un esprit civique bien ancré pour accepter d'attendre jusqu'à 4 heures en plein soleil avant de pouvoir voter. Dans les quartiers riches les moins peuplés, ça va vite, mais dans les banlieues populaires c'est une autre histoire. Ici les inscrits sont plus nombreux donc cela prend beaucoup de temps.

« Ce n'est pas de ma faute » explique Joséphine, responsable d'un bureau de vote, elle dit qu'elle va vite et qu'elle prend même en charge le travail de ses collègues qui trainent..

Nelson, dans le bureau d'à côté, affirme qu'il n'y a eu que deux jours de formation et que ce n'est pas suffisant pour bien maîtriser les opérations.

L'électeur a trois bulletins à choisir, présidentiel, parlementaire et municipal et doit les glisser dans trois urnes différentes avant de tremper son doigt dans l'encre indélébile.

A l'extérieur, dans la file, un vieux monsieur patiente sans se plaindre : « ce n'est pas comme les fois précédentes » dit-il. « Il y a plus de jeunes, et plus d'enjeux. C'est normal de devoir attendre ».

Pour les résultats complets, il va falloir aussi attendre. Le nom du nouveau président devrait être révélé mercredi.


Sécurité renforcée

La course à la présidence se joue entre John Magufuli, 55 ans, du parti Chama Cha Mapinduzi (CCM) au pouvoir, considéré comme le favori parmi les huit candidats, et l'ex-Premier ministre Edward Lowassa, 62 ans, un vétéran du CCM désormais à la tête de la coalition d'opposition Ukawa. Le président Jakaya Kikwete avait ordonné à la police de renforcer la sécurité pour garantir que le vote se déroule paisiblement. Les résultats de l'élection présidentielle à Zanzibar devraient être annoncés dès lundi, selon la commission électorale de l'archipel.
RFI