Niger: Amadou Boubacar Cissé, candidat à la présidentielle de 2016

Amadou Boubacar Cissé, en 2010.
© AFP PHOTO/ SIA KAMBOU

Au Niger, un nouveau candidat vient de se déclarer pour la présidentielle de 2016. Il s'agit de Amadou Boubacar Cissé. Il a été investi cette semaine par son parti Union pour la démocratie et la République (UDR-Tabbat). Pourtant limogé de son poste de ministre d'Etat du Plan le 3 septembre dernier, il se réclame toujours de la Mouvance pour la renaissance du Niger, coalition qui a porté Mahamadou Issoufou au pouvoir.

Candidat malheureux à la présidentielle de 2011, Amadou Boubacar Cissé fait partie de la Mouvance pour la renaissance du Niger (MRN) qui a porté Mahamadou Issoufou au pouvoir au deuxième tour de la même année.

Cela a valu à Amadou Boubacar Cissé d’occuper le prestigieux poste de ministre d’Etat du Plan et de l’aménagement du territoire national, poste qu’il a perdu depuis le 3 septembre dernier.

Une décision surprise

Une décision qui a surpris ses sympathisants puisqu’aucune explication n’a filtré sur les raisons profondes de ce limogeage, que lui-même se refuse de commenter, même à la question de savoir si ce serait lié à son intention, aujourd’hui confirmée, de se porter candidat à la présidentielle de 2016.

Mais jusqu’à cette date, l’UDR-Tabbat et son président continuent de se réclamer de la Mouvance pour la renaissance du Niger, majorité au pouvoir.