Mali: arrestation de douze jihadistes présumés dans le centre


© © RFI

Ils sont 12 présumés jihadistes à avoir été arrêtés dans la région de Mopti, où l'armée malienne vient de lancer une opération contre les jihadistes et pour la sécurisation des biens et des personnes. Certains étaient en possession d’armes de guerre, d'autres d’armes blanches.

Les 12 présumés jihadistes ont été arrêtés dans la région de Mopti, dans le centre du pays, au cours d’une opération de l’armée malienne, avant d’être transférés à Bamako sous bonne garde. Selon un témoin qui les a vus arriver dans la capitale, ils sont plutôt jeunes.

Deux d’entre eux sont fortement soupçonnés d’avoir posé des mines le mois dernier dans la localité de Ténenkou, à environ 80 km de Mopti, tuant des soldats maliens. Devant les enquêteurs, certains auraient déjà reconnu appartenir à un groupe armé dirigé par un prédicateur radical, Amadou Koufa.

D’abord allié des jihadistes du nord en 2012, Amadou Koufa, ouvertement islamiste, recrute par la suite ses fidèles parmi les jeunes, où l’on trouve beaucoup de déçus et de chômeurs.

Ces arrestations interviennent au moment où le commandement de la zone militaire de la région Mopti a déclenché une vaste opération contre les jihadistes et pour la sécurisation des biens et des personnes. Pendant trois mois, des dizaines de localités du centre seront visitées et revisitées. Les opérations militaires vont s’étendre à des forêts, censées servir de refuge aux jihadistes.