Republier
RDC

RDC: l’opposition conteste la désignation des commissaires spéciaux

Palais de la nation, à Kinshasa, Bureau du Chef de l'Etat en RDC.
© Wikimedia

L'opposition en République démocratique du Congo dénonce un coup d'Etat constitutionnel en parlant des commissaires spéciaux désignés par le gouvernement pour diriger les provinces. Au total, 21 commissaires ont été désignés par le gouvernement pour diriger les 21 nouvelles provinces que compte le pays depuis le redécoupage territorial. L'opposition congolaise, réunie depuis mercredi en assemblée à Kinshasa, dénonce cette mesure et rappelle qu'elle n'est pas prévue par la Constitution.

La nomination des commissaires spéciaux pour diriger les provinces est un coup d’Etat constitutionnel. C’est ce qu’a affirmé l’opposant Martin Fayulu à l’ouverture de la Convention de la dynamique de l’opposition. Nulle part dans la Constitution de la RDC on ne trouve ce concept, a tenu à relever le leader des FARC, modérateur de la rencontre de l’opposition.

Les autorités ont choisi les commissaires spéciaux parmi les membres de la coalition au pouvoir pour diriger les 21 nouvelles provinces issues du dernier découpage territorial. A défaut d’organiser les élections des gouverneurs dans le délai, la Commission électorale nationale indépendante s’était en effet adressée à la Cour constitutionnelle pour statuer. Dans son arrêt, la Cour avait demandé au gouvernement de doter la Céni des moyens nécessaires pour tenir le scrutin.

En attendant le vote, l’exécutif avait reçu ordre de prendre des mesures d’urgence et exceptionnelles, sans préciser ces mesures, pour assurer la sécurité dans les nouvelles provinces. Le gouvernement s’est donc autorisé à nommer des commissaires spéciaux, immédiatement contestés par l’opposition et une frange de la société civile.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.