RDC: l’ancienne majorité présidentielle contre un 3e mandat de Kabila

Le palais du Peuple à Kinshasa qui heberge l'Assemblée nationale en RDC.
© REUTERS/Noor Khamis

Le MSR, Mouvement social pour le renouveau au Congo-Kinshasa, fait partie des sept partis qui ont quitté la majorité présidentielle en septembre dernier. Le parti a réaffirmé son opposition à l'hypothèse d'un troisième mandat présidentiel de Joseph Kabila lors de ses assises.

Ces présentes assises se déroulent à un moment où notre pays traverse une période particulièrement difficile.
Pierre Lumbi
06-11-2015 - Par Kamanda Wa Kamanda

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.