La campagne électorale au Burkina dans le viseur de Faso Médias


© #FasoMedia

Au Burkina Faso les radios privées ne souhaitent pas reste en marge de la campagne électorale. Une soixante d'entre elles, réunies autour du projet Faso Médias, avec le soutien de plusieurs partenaires, ont mis en place une rédaction centrale pour couvrir la campagne électorale afin de permettre aux populations d'avoir une idée claire des différents programmes des candidats. Le lancement des activités de cette radio a eu lieu en présence du président Michel Kafando et du président du conseil national de la transition.

Le projet Faso Médias regroupe une soixantaine de radios privées et publiques. Il a pour mission d'offrir aux populations une couverture des élections présidentielle et législatives.
« Ça nous donne toute latitude pour exprimer nos talents de journaliste mais pour voir ce que les candidats ont à offrir, en dehors du 'flonflon' auquel on nous a habitués » explique Charlemagne Abissi, président de l'Union nationale de l'audiovisuel libre du Faso.

Pour mener à bien leur mission, les 75 journalistes de Faso Médias ont bénéficié d'une formation sur la couverture des élections. « On a deux experts qui sont d’anciens journalistes de RFI qui sont envoyés au Burkina pendant une semaine pour former ces soixante correspondants et qui travailleront avec 4 journalistes burkinabè qui font partie de la rédaction centrale de Faso Médias FM », explique Salomé Sabatini, responsable de projet Afrique à l'agence de coopération médias CFI.

Pour Jean Lamy, le chef de la délégation de l'Union européenne au Burkina Faso, l'un des partenaires du projet, cette initiative permettra aux citoyens de se prononcer grâce une information adéquate. « Nous venons d’assister au tirage au sort des débats qui vont avoir lieu pendant la campagne électorale, deux à deux, sur des sujets d’intérêt commun qui intéressent tous les Burkinabè » précise le diplomate.

Faso Médias entend veiller à la transparence du scrutin par l'organisation d'une journée et d'une nuit électorale le 29 novembre prochain.