Burkina Faso: Roch Marc Christian Kaboré du MPP lance sa campagne

Le candidat du MPP, Roch Marc Christian Kaboré a lancé sa campagne lors d'un meeting à Bobo Dioulasso, la deuxième ville du Burkina Faso, dimanche 8 novembre.
© AFP PHOTO / AHMED OUOBA

La campagne électorale burkinabè s’est officiellement ouverte dimanche 8 novembre. Les 14 candidats à la course pour le poste du président du Faso sont à la conquête des électeurs. Le candidat Roch Marc Christian Kaboré, du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), a lancé sa campagne à Bobo Dioulasso, la deuxième ville du pays.

Stade plein à craquer, prestations des vedettes de la musique nationale et internationale, les militants et sympathisants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) sont venus écouter le message de leur candidat, car leurs attentes sont nombreuses. « J’attends de lui vraiment beaucoup de choses en matière d’éducation. Qu’il fasse que l’école burkinabè soit vraiment changée et qu’elle s’adapte aux réalités du pays et du monde. Ensuite, du point de vue de l’économie du pays, j’attends qu’il fasse en sorte que tous les fruits de la croissance soient redistribués à toute la population du pays », insiste ce militant.

Une autre sympathisante, elle, attend de son candidat qu'il « essaie de travailler pour les jeunes. Pour que les jeunes puissent avoir du travail. »

Lors son meeting d’ouverture et face à l’assistance, le candidat Roch Marc Christian Kaboré du Mouvement du peuple pour le progrès a délivré son message. « Le combat que nous menons est un combat pour le développement du Burkina Faso. C’est un combat pour accroître la production du Burkina Faso. C’est un combat pour remettre l’administration sur les rails et nous débarrasser de tous les paresseux, de tous les fraudeurs, de tous ceux qui ne travaillent pas dans l’intérêt du Burkina Faso. »

Selon Roch Marc Christian Kaboré, c’est une nouvelle ère qui se lève sur le Burkina Faso avec le MPP, « l’ère de la droiture, du travail bien fait et de l’amour de son peuple ».