Niger: Mahamadou Issoufou candidat du PNDS à la présidentielle

Le président nigérien Issoufou Mahamadou
© AFP Photo/Brendan Smilalowski

Au Niger, la formation au pouvoir, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), a designé son candidat aux élections présidentielles de 2016. A l’issue d’un congrès, le président Mahamadou Issoufou a été désigné candidat du parti aux futures élections présidentielles.

C’est à l’unanimité que les délégués des huit régions du pays ont porté leur choix sur le président sortant Issoufou Mahamadou, pour briguer un second mandat, en 2016. Dans la salle archicomble du Palais des sports, les militants du «parti rose» ont salué, debout, la décision du congrès extraordinaire.

« Le congrès extraordinaire du PNDS décide d’investir le camarade Issoufou Mahamadou comme candidat », a déclaré madame Kané Aichatou Boulama.

Au sortir des travaux du congrès extraordinaire du PNDS qui ont duré une journée, le président du parti, Bazoum Mohamed, a confirmé que les avis de l’ensemble des fédérations ont été recueillis pour la désignation du candidat.

« Nous venons de procéder à l’investiture du président Issoufou comme candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme, notre parti, comme candidat à l’élection présidentielle du 21 février 2016 », a-t-il déclaré.

Après Amadou Boubacar Cissé, de l’UDR, et Hama Amadou, du parti Lumana et toujours en exil, Issoufou Mahamadou est ainsi le troisième candidat déclaré aux élections présidentielles de 2016.

Entretemps, à Zinder, dans le sud du pays, de violents heurts ont éclaté entre forces de l'ordre et des partisans de Mahamane Ousmane qui a dirigé le pays de 1993 à 1996. Son parti devait l'investir pour la présidentielle mais la justice, saisie par l'un des dissidents de son parti, le CDS, avait interdit la tenue du Congrès. Au moins trois personnes ont été blessées.