Afrique du Sud: le projet d'avion présidentiel qui fait scandale

Bien que le président Jacob Zuma ait déjà un avion présidentiel, le ministère de la Défense a lancé un appel d'offre pour un nouvel appareil.
© Reuters/Sumaya Hisham

En Afrique du Sud, le tollé est général contre le projet de Jacob Zuma d'acquérir un nouveau jet privé à 250 millions d'euros. C'est un appel d'offre publié par Armco, l'agence en charge des achats pour le ministère de la Défense, qui a mis le feu aux poudres.

L'appel d'offre lancé par le ministère de la Défense sud-africain est pour un avion de grand luxe. L'appareil doit pouvoir transporter au moins 30 passagers et pouvoir effectuer 13 800 km sans ravitaillement. Il doit également comporter une salle de conférence pouvant accueillir 8 personnes, ainsi qu'une chambre à coucher et une salle de bain.

Le coût estimé de la facture s'élèverait à au moins 250 millions d'euros (4 milliards de rands) et selon la presse sud-africaine, seul le président américain Barack Obama possède actuellement un avion aussi luxueux.

L'opposition a immédiatement réagi, en demandant à ce que ce projet soit tout de suite abandonné. D'autant que Jacob Zuma a déjà un avion présidentiel à sa disposition.

Le syndicat de la défense a également fait part de ses réserves, estimant que ces dépenses étaient difficilement justifiables, et que cet argent pourrait servir à l'équipement et à la formation des troupes.

Face à cette polémique, la présidence sud-africaine a fini par publier un communiqué pour demander au ministère de fournir au public toutes les informations nécessaires sur cet achat. En précisant tout de même que l'avion présidentiel serait la propriété de l'Etat sud-africain, et non pas du président Jacob Zuma.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.