Le chef du groupe EI en Libye tué par une frappe américaine

Le raid a été mené par un F-15 qui est parti de Grande-Bretagne.
© Reuters/US Air Force/Senior Airman Matthew Bruch/Handout

Les Etats-Unis ont annoncé samedi avoir tué le chef de l'organisation Etat islamique en Libye dans la nuit du 13 au 14 novembre. L'opération a été planifiée avant les attentats de Paris assure le gouvernement américain.

Abou Nabil était un jihadiste irakien qui a longtemps appartenu à al-Qaïda. Il a mené de nombreuses opérations dans l'ouest de l'Irak jusqu'en 2010. Il s'est ensuite installé en Libye sous la bannière de l'organisation Etat islamique.

Le raid aérien s'est déroulé dans les environs de Derna, ville de l'Est libyen et ancien fief du groupe terroriste qui y a été chassé en juin. C'est un chasseur F-15 parti de Grande-Bretagne qui a exécuté l'opération.

Abou Nabil était soupçonné d'être le porte-parole de la vidéo qui montrait le massacre de 21 chrétiens en février. Le Pentagone le considérait Abou Nabil comme le principal chef du groupe Etat islamique en Libye. Selon le gouvernement américain, cette opération doit réduire les capacités du groupe à recruter, à implanter des bases en Libye et à planifier des attaques contre les Etats-Unis.

Ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis lancent un raid aérien en Libye, mais c'est la première fois qu'un responsable de l'organisation Etat islamique est visé.