Mali: le colonel Salif Traoré annonce de nouvelles mesures de sécurité

Des soldats maliens à bord d'un véhicule militaire sur la base militaire française de Gao, en décembre 2013.
© AFP PHOTO / JOEL SAGET

« Reprendre la sécurité du pays en main », c'est l'objectif affiché du ministre malien de la Sécurité intérieure. Deux mois à peine après sa nomination à ce poste sensible, le colonel-major Salif Traoré a annoncé quelques mesures devant la presse qu'il a rencontrée mardi 17 novembre à Bamako.

En commentant la carte sécuritaire du Mali, le colonel-major Salif Traoré n’a pas utilisé la langue de bois. « Dans le nord, a-t-il déclaré, à part les localités de Gao et de Tombouctou il n’y a véritablement pas de forces de sécurité ailleurs ».

Au centre et au sud du pays, la présence des forces de sécurité est effective mais les populations ne se sentent pas totalement protégées. C’est pourquoi le ministre malien de la Sécurité a annoncé des mesures : « La réorganisation, la mise en place d’unités spéciales, la prise de conscience des agents qui mènent les actions sur le terrain. Tout cela, c’est des initiatives qui sont déjà en train d’être déployées sur le terrain. »

Le jeune ministre a également annoncé un nouveau maillage sécuritaire sur le terrain. La police malienne aura plus de moyens, les patrouilles vont se multiplier.

Mais les hommes en uniformes doivent être des modèles. Ceux qui prennent par exemple des billets de banques chez les conducteurs pour fermer les yeux sur des infractions seront dorénavant durement sanctionnés.