Togo: des poissons importés de Chine impropres à la consommation

Les poissons mis en cause, toujours en vente sur le marché, sont des tilapias.
© AFP PHOTO / SEYLLOU

L’affaire fait grand bruit dans la presse togolaise depuis la semaine dernière. Des poissons importés de chine ne sont pas bons à la consommation après analyse. La Ligue des consommateurs du Togo a interpellé les ministres de l’Agriculture et du commerce. Elle lui demande de saisir la justice pour procéder à la destruction de la cargaison.

L’affaire a été ébruitée la semaine dernière par l’Alternative, un journal local. Le journal révèle que des conteneurs de tilapias contaminés sont déversés sur le marché. Ces poissons importés de Chine après analyse comportent des résidus de médicaments vétérinaires, et donc impropres à la consommation humaine.

Une lettre du ministre de l’Agriculture, de la pêche et de l’hydraulique adressée à l’importateur lui fait injonction de détruire la quantité de conteneurs incriminés sous huitaine. Mais la décision n’a pas été suivie d’effet et c’est pourquoi Emmanuel Sogadji, président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT) demande des sanctions contre l’importateur.

« La situation est d’autant plus inquiétante que ces produits dangereux pour la santé humaine continuent d’être vendus aux consommateurs, s’indigne-t-il. L’acteur posé par l’opérateur économique dans le cas d’espèce est criminel et mérite des sanctions criminelles à la hauteur du crime. » Pour la Ligue des consommateurs du Togo, le travail du ministre de l’Agriculture n’est terminé. « Ce qu’il n’arrive pas à faire qu’il le confie à la justice » poursuit Emmanuel Sogadji.

Dans cette affaire de tilapias contaminés, deux journalistes accusés d’extorsion de fonds par l’importateur écopent de six mois de suspension devant le tribunal des pairs, l’observatoire togolais des médias. Pendant cette période, ces deux journalistes ne seront pas reconnus comme des membres de la corporation.