RDC: l’ONU s’inquiète d’un «usage excessif de la force» des autorités

Policiers congolais de la RDC à Goma, novembre 2012.
© REUTERS/James Akena

Le bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l'homme fait part de son inquiétude après une nouvelle manifestation réprimée en RDC. A Goma, samedi, le mouvement citoyen Lucha organisait une marche de protestation contre les massacres qui se déroulent dans la région de Beni. Les forces de l'ordre sont intervenues pour disperser les manifestants, une fille de 14 ans a été blessée par balle et au moins 12 manifestants ont été arrêtés. Le BCNUDH a enquêté ce week-end et se dit prêt à coopérer avec les autorités pour faire toute la lumière sur ce qui lui apparaît comme un usage excessif de la force.

Ce qui s’est passé ce week-end à Goma est préoccupant.
José Maria Aranaz
30-11-2015 - Par Sonia Rolley