RDC: la Monusco veut «maintenir la pression» sur les rebelles ADF

La porte-parole de la mission onusiene a prévenu que l'action de lundi, menée conjointement avec les soldats congolais, ne serait pas la seule.
© Photo MONUSCO/Force

Dans l'est de la RDC, après l'attaque meurtrière de dimanche contre des positions militaires congolaises et onusiennes, mais aussi contre un hôpital à Eringeti où 7 civils ont été tués à la machette, l'armée congolaise et les troupes de la Monusco, la mission onusienne, ont mené lundi une opération d'ampleur contre le groupe identifié comme des rebelles ougandais des ADF. Une offensive au sol et par les airs, explique Felix Prosper Basse, porte-parole de la Monusco, qui précise qu'elle sera suivie d'autres opérations pour venir à bout de ce groupe rebelle.

Ce n’était pas une opération ponctuelle, nous maintiendrons la pression et les opérations vont se poursuivre pour dénier toute liberté d’action à ce groupe armé…
Felix Prosper Basse
02-12-2015 - Par Laura Martel