Visite de Xi Jinping au Zimbabwe: plusieurs accords économiques en vue

Le président chinois Xi Jinping, accueilli dès son arrivée à Harare par son homologue zimbabwéen Robert Mugabe, le 1er décembre 2015.
© REUTERS/Philimon Bulawayo

Le président chinois Xi Jiping a démarré sa tournée africaine, ce mardi 1er décembre. Il commence par une visite au Zimbabwe où il doit rencontrer son homologue, Robert Mugabe. C'est la première visite d'un chef d'Etat chinois au Zimbabwe depuis 1996. Xi Jinping vient célébrer entre autres le 35e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Des accords économiques sont attendus à l'issue de cette rencontre.

Xi Jinping est escorté d'un bataillon d'hommes d'affaires qui doivent rencontrer des entrepreneurs zimbabwéens ce mercredi. Des accords devraient être signés dans les secteurs de l'agriculture, du transport et des infrastructures.

La relation entre Harare et Pékin remonte à la guerre d'indépendance. Aujourd'hui, la Chine est le deuxième partenaire commercial du pays. Leurs échanges dépassent le milliard d'euros. La Chine achète notamment le tabac zimbabwéen et lui vend des véhicules et des armes.

A (RE)LIRE : Robert Mugabe s'en va séduire le grand investisseur chinois

L'Empire du Milieu est aussi la première source d'investissements au Zimbabwe. Le secteur des mines a attiré les intérêts chinois ainsi que celui des infrastructures. En 2014 par exemple, la société Sino Hydo a signé un contrat de près d'un milliard d'euros pour la construction d'une centrale hydroélectrique.

Isolé par des sanctions internationales depuis 2001, asphyxié par une politique économique ravageuse, le Zimbabwe a aujourd'hui besoin des investissements chinois comme d'une bulle d'oxygène. Mais l'économie chinoise ralentit, sa croissance est de 7 % cette année et les investissements chinois en Afrique ont chuté de 40 % au premier semestre 2015.