Abdelaziz Bouteflika officiellement en visite médicale en France

Abdelaziz Bouteflika à Alger, le 15 juin 2015.
© AFP PHOTO / POOL / ALAIN JOCARD

Un communiqué officiel a annoncé ce jeudi 3 décembre le déplacement d'Abdelaziz Bouteflika en France. Le président algérien est dans la ville de Grenoble pour une visite privé et pour des contrôles médicaux. Si depuis son AVC en 2013, le chef de l'Etat est très affaibli, une annonce officielle liée à son état de santé est très rare.

C'est un communiqué inhabituel. L'année dernière, lors de l'hospitalisation du président dans une clinique de la ville de Grenoble, Alger avait répété que le président était en Algérie. En 2013, le jour de l'hospitalisation en urgence du président au Val-de-Grâce, après plusieurs heures, les autorités avaient fini par évoquer un accident ischémique transitoire sans séquelles.

Mais ces dernières semaines, à plusieurs reprises, des déplacements du président en Europe ont été évoqués par la presse. Sans confirmation des autorités. Des images ont été diffusées à la télévision nationale lors d'audiences de responsables politiques étrangers. Et le 1er novembre, pour l'anniversaire du début de la guerre d'indépendance, Abdelaziz Bouteflika est apparu en public, sur son fauteuil roulant.

Selon des conseillers cités par le journal El Watan, la présidence algérienne voulait éviter toute rumeur à propos de ce déplacement. Le climat social peut aussi être une explication. Cette semaine, plusieurs manifestations ont eu lieu. Alors que le gouvernement annonce l'imminence de mesures d'austérité, de nombreux travailleurs et syndicats refusent déjà d'en payer les frais.