Afrique du Sud: le patron de la SABC réintégré dans ses fonctions

L'immeuble de la South African Broadcasting Corporation (SABC) au Cap, Afrique du Sud.
© Zaian/Wikimedia Commons

En Afrique du Sud, le bras de fer se poursuit entre l'Alliance démocratique et la télévision publique SABC. En février 2014, la médiatrice de la République a publié un rapport épinglant le patron de la SABC, Hlaudi Motsoeneng, pour sa mauvaise gouvernance, et son manque de qualifications pour ce poste. Le parti d’opposition a engagé une procédure judiciaire pour que les recommandations de la médiatrice de la République soient appliquées, mais la SABC a finalement décidé de faire appel. Hlaudi Motsoeneng va être réintégré dans ses fonctions, en attendant un nouveau jugement.

C'est une véritable guerre d'usure qui se joue entre la télévision publique SABC et l'Alliance démocratique. Il y a un mois, le patron de la SABC, Hlaudi Motsoeneng, a été suspendu de ses fonctions, suite à une première décision de justice, imposant à la télévision publique de lancer une procédure disciplinaire contre lui.

Il y a une semaine, la justice sud-africaine a également conclu que sa nomination à ce poste était « illégale et déraisonnable », mais la SABC a décidé de faire appel de ce deuxième jugement. Dans la foulée, la télévision publique a annoncé qu'elle met fin à la procédure disciplinaire engagée contre Hlaudi Motsoeneng. Celui-ci va être réintégré dans ses fonctions, en attendant le résultat de la procédure d'appel.

Cette annonce a provoqué la colère de l'Alliance démocratique, qui dénonce « une manœuvre sans aucun fondement légal » et envisage de lancer une nouvelle procédure pour « outrage au tribunal ». Le principal parti d'opposition sud-africain accuse le gouvernement d'avoir la main mise sur la SABC.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.