Republier
Mali Terrorisme

Attaque du Radisson à Bamako: l'identité des terroristes pose question

Un soldat malien devant l'hôtel Radisson de Bamako, deux jours après l'attaque terroriste qui a fait 21 morts, le 20 novembre 2015.
© AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Au Mali, trois semaines après l'attaque de l'hôtel Radisson de Bamako, qui avait fait 21 victimes, l'enquête avance très lentement. Les informations qui filtrent sur les avancées sont rares et les points d'interrogation demeurent nombreux. Mais certains détails apparaissent malgré tout peu à peu.

L'identité et la nationalité des deux assaillants de l’hôtel Radisson de Bamako le 20 novembre dernier demeurent un mystère. Ils sont « certainement des étrangers », estime le procureur Samaké, en charge de l'enquête, qui évoque la piste de combattants somaliens, mais sans exclure qu'il puisse s'agir de ressortissants maliens.

Des témoins les ont entendus parler anglais, mais aussi un autre dialecte, apparemment inconnu au Mali. Des sources proches de l'enquête affirment que l'un des assaillants avait initialement été identifié par les enquêteurs comme Malien de la communauté songhaï. Le procureur Samaké ne confirme pas.

Des complices ?

Aucun détail sur les deux hommes arrêtés il y a deux semaines à Bamako et soupçonnés de complicité. Ni sur ce que leurs interrogatoires ont pu révéler. Un juge d'instruction a été nommé sur leur cas, qui devra mener, selon le procureur, une enquête « approfondie » afin de déterminer si leurs liens « avec une organisation quelconque » sont « plus forts qu'on ne le pense ».

La possibilité que les assaillants ont eu des complices « dans ou aux alentours de l'hôtel » n'est pas écartée. Celle d'en retrouver certains non plus, même si cela fait plus de trois semaines que l'attaque a eu lieu.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.