Mali: un poste militaire attaqué dans le centre du pays

Des soldats maliens près du camp de l’armée dans la localité de Niono, centre du Mali, en janvier 2013.
© AFP PHOTO / FABIO BUCCIARELLI

Dans le centre du Mali, la localité de Niono a été la cible d’une attaque. Un poste militaire a été visé par des hommes armés. Un soldat malien a été blessé et du matériel a été emporté. Cette ville du centre du pays avait été visitée la semaine dernière par le président malien, dans le cadre d'une tournée, dans la région de Ségou.

Pour arriver dans la localité de Niono les assaillants ont utilisé la ruse. Dans un premier temps, ils ont emprunté des motos sur plusieurs kilomètres. Ensuite, le jour de l’attaque étant jour de foire et de marché de bétail, ils se sont transformés en bergers en suivant un troupeau d’animaux, avant d’arriver par surprise du côté est de la ville où se trouve une position de l’armée régulière.

Ces assaillants ont ensuite ouvert le feu, blessé un soldat, avant de repartir avec un véhicule de l’armée ainsi que des armes. Selon une source officielle malienne, les assaillants sont des terroristes islamistes et l’attaque avait pour but de se ravitailler en armes, ce qui est un signe, poursuit la même source. En effet, l’ennemi commence par manquer cruellement de matériel de guerre.

Dans le cadre d’une visite de terrain effectuée la semaine dernière, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s’était notamment rendu dans la localité de Niono. Il avait sur place rappelé que la sécurité des populations restait l’une de ses priorités.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.