Tunisie: six étudiants condamnés à de la prison pour homosexualité

En Tunisie, dénoncés par des voisins, six étudiants de la ville de Kairouan ont été condamnés à de la prison ferme pour «pratiques homosexuelles».
© Getty Images/ Romilly Lockyer

En Tunisie, la condamnation fait polémique. Dénoncés par des voisins, six étudiants de la ville de Kairouan, dans le centre du pays, ont été condamnés à de la prison ferme pour « pratiques homosexuelles ». Leur avocate annonce avoir fait appel et un nouveau procès devrait se tenir « d'ici deux à trois semaines ».

Trois ans de prison ferme pour ces six étudiants de Kairouan. C'est la peine maximale pour « sodomie ou lesbianisme ». Des « pratiques homosexuelles » condamnées par l'article 230 du Code pénal. Mais à la peine de prison s'ajoutent également cinq ans d'interdiction de séjour dans la ville de Kairouan, considérée comme la quatrième ville sainte de l'islam. Un « bannissement rarissime » prévu par la loi mais qualifié de « moyenâgeux » par Amna Guelali, la responsable de Human Rights Watch à Tunis.

Plusieurs ONG dénoncent donc cette affaire et évoquent « un cas très grave d'atteinte à la vie privée des personnes et à leur intégrité physique ». Dans leur collimateur, le recours en détention à un examen anal. Un examen jugé « inhumain » et « dégradant ».

En septembre dernier, une autre affaire avait déjà fait scandale : un étudiant tunisien avait été condamné à un an de prison pour « homosexualité ». Plusieurs associations réclament désormais une révision du Code pénal, au regard notamment de la nouvelle Constitution qui fait de l'Etat tunisien le « garant de la protection de la vie privée des citoyens ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.