Republier
France Mali RFI

Ghislaine Dupont et Claude Verlon: des documents bientôt déclassifiés

Claude Verlon et Ghislaine Dupont ont été enlevés puis assassinés le 2 novembre 2013, près de Kidal, au Mali.
© RFI

Dans l’enquête sur l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, le ministère français de la Défense avait été saisi en mai dernier d’une demande de déclassification de documents classés « secret défense ». RFI révélait en novembre dernier que ces documents n’avaient toujours pas été transmis à la Commission consultative du secret de la défense nationale. La CCSDN se réunissait ce jeudi pour la dernière fois de l’année. Si elle n’a toujours rien reçu, les choses semblent néanmoins bouger.

Jeudi, pour sa dernière session de l’année, la Commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN) n’a pas étudié les documents concernant l’enquête sur la disparition des deux envoyés spéciaux de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, enlevés puisassassinés le 2 novembre 2013, près de Kidal, au Mali.

Et pour cause, elle ne les a toujours pas reçus. Ce ne serait qu’une affaire d’heures, voire de jours, à en croire l’entourage de Jean-Yves Le Drian. Au ministère de la Défense, on assure ainsi que « les documents seront bien transmis avant la fin du mois ». La procédure aurait pris beaucoup de temps en raison du travail de recensement de l’ensemble des documents.

L’affaire a néanmoins quelque peu traîné en longueur. Le 3 novembre dernier, devant la commission de la défense de l’Assemblée nationale, Jean-Yves Le Drian, reconnaissait lui-même que ses services avaient « un peu tardé à répondre » à cette demande de déclassification. Le ministère avait en effet reçu cette demande début juin. Or, la loi stipule que dans ce genre de dossiers, le ministre doit saisir la commission sans délai. Ce qu’il n’a pas fait.

Les choses semblent néanmoins s’être décantées depuis le mois de novembre, lorsque RFI s’était ému de cette absence de saisine. La commission va donc recevoir les documents sous peu et elle devrait pouvoir les étudier lors de sa prochaine réunion, le 21 janvier prochain.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.