L’affaire Lamine Diack à la Une de la presse sénégalaise

L’affaire Lamine Diack à la Une de la presse sénégalaise ce 19 décembre 2015.
© RFI/Guillaume Thibault

L’affaire fait du bruit à Dakar depuis la diffusion de l’article du journal Le Monde. Ce samedi matin 19 décembre, Lamine Diack fait la Une de tous les journaux sénégalais.

« Le Diackpot de la corruption » titre le journal Le Quotidien , journal proche de l’opposition. En manchette, il est écrit : « Le milliard des Russes aurait servi à financer l’opposition ».

Diack, le visage grave, les mains levées en signe de négation, fait aussi la Une du Soleil, tirage proche du pouvoir qui titre « Lamine Diack dément Le Monde ». Référence à une interview accordée vendredi soir à la radio RFM dans laquelle l’ancien patron de la fédération d’athlétisme a admis qu’il n’avait jamais cité le nom de Macky Sall devant le juge.

L’enquête titre « La tempête Diack ». Ce journal, réputé pour son intégrité, donne la parole à toutes les acteurs : le parti au pouvoir, l’APR, « nous n’avons jamais reçu un kopeck de Diack », le PDS d’Abdoulaye Wade, « si ces infos sont avérées nous avons un président élu avec de l’argent de la corruption » et met en Une un éditorial titré « Kamikaze » : « Quelle mouche a pu piquer Lamine Diack pour qu’il se mette ainsi une balle dans le pied ? ».

Toujours dans ce journal, les déclarations d’un député rejoignent les interrogations de la rue : « Au-delà de l’événementiel, il faut que la classe politique réfléchisse à l’assainissement des mœurs ».

C'est l'argent des Sénégalais"
Réactions dans les rues de Dakar
19-12-2015 - Par Guillaume Thibault