Affaire Lamine Diack: l’opposition sénégalaise interpelle Macky Sall

Le président sénégalais Macky Sall.
© AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

En réaction aux révélations de Lamine Diack, les partis d’opposition sénégalais ont signé ce dimanche un communiqué commun. Une déclaration dans laquelle ils interpellent directement le président Macky Sall mis en cause par les confessions de l’ancien patron de l’athlétisme mondial.

Avec notre correspondant à Dakar, Guillaume Thibault

Les confessions de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme Lamine Diack continuent de faire du tort à Macky Sall. Même si le nom du président du Sénégal n’apparaît pas dans les extraits d’auditions publiées par Le Monde, le quotidien s’est d’ailleurs excusé ce dimanche pour une version de son article qui laissait penser le contraire, l’ensemble de l’opposition politique reste très critique vis-à-vis du chef de l’Etat. Tout juste adopte-t-elle désormais le conditionnel.

Dans un communiqué commun publié ce dimanche, il est écrit : « Dans ce dossier figure en bonne place le nom de Macky Sall dont la campagne aurait bénéficié de financements tirés de l’argent sale de la corruption dans le monde de l’athlétisme ».

Ces partis d’opposition, avec à leur tête le PDS de l’ex-président Abdoulaye Wade, estiment que Macky Sall doit s’adresser « aux Sénégalaises et aux Sénégalais pour les édifier sur les accusations formulées à son encontre » et expliquer « ce qu’il compte faire pour le rétablissement de l’image du pays ». L’opposition appelle enfin à la libération immédiate d’Oumar Sarr, cadre du PDS interpellé samedi matin et soupçonné d’offense au chef de l’Etat.